Grossesse après chirurgie bariatrique

 

La grossesse après une chirurgie bariatrique est quand même et restera vraiment une grossesse à haut risque, même si dans un sens la perte de poids va permettre de limiter les complications liées à l’obésité.

En dix ans, près 300 000 chirurgies bariatriques ont été réalisées en France. « Ce type d’intervention est en progression constante. Actuellement, il est effectué aux alentours de 50 000 opérations par an, qui concernent des femmes dans 80% des cas dont la moitié d’entre elles sont en âge de procréer.

La chirurgie bariatrique préconceptionnelle est apte à réduire certaines complications en rapport avec l’obésité. Elle est notamment associée à une baisse du risque de diabète gestationnel et de macrosomie. Ceci sans compter que les enfants ont également moins de risque de devenir obèse ou de développer des complications métaboliques. Même si la baisse des complications est perceptible, un risque intra-utérin peut toutefois survenir.

grossesse après chirurgie bariatrique

Obésité et grossesse : Quels sont les risques

L’obésité n’est pas favorable à la fertilité des femmes et les risques sont graves : Diabète gestationnel, hypertension artérielle, pré-éclampsie, surpoids fœtal, malformations… Il est possible donc de dire que de nombreux risques menacent la grossesse d’une femme obèse. La chirurgie bariatrique, qui est aujourd’hui l’une des meilleurs techniques pour traiter l’obésité est d’ailleurs considérée comme une maladie, est très pratiquée. Elle concerne majoritairement des femmes, dont la moitié est encore en âge de procréer. Or, une grossesse durant la période post-opératoire immédiate, à savoir moins de 18 mois est vivement déconseillée.

Pour éviter tout risque de grossesse, une contraception efficace est donc bien recommandée pendant cette période. Ceci sans compter que la perte de poids qui suit l’intervention entraîne une augmentation de la fertilité, mais aussi un regain de la libido. Selon une étude américaine, 80% des grossesses qui surviennent dans les 18 mois post-opératoires n’étaient pas planifiées et 48% d’entre elles sont survenues sous traitement contraceptif. En raison de la malabsorption induite par certaines opérations bariatriques, la contraception par voie orale peut ne pas être efficace. Il est donc essentiel de choisir un mode contraceptif alternatif (patch, stérilet, etc) pour éviter une grossesse en période post-opératoire immédiate.

Quel délai post-opératoire respecter ?

Toutes les femmes qui ont subi une chirurgie de l’obésité se posent généralement la question de savoir quel délai respecter avant d’entamer une nouvelle grossesse. Les réponses divergent car selon les études effectuées dans ce sens, il y a beaucoup de contradictions. Certaines suggèrent d’initier une grossesse tôt, pour éviter les répercussions des carences nutritionnelles de la mère. D’autres sont plutôt en faveur d’un délai plus long.

La réponse des spécialistes est nette : Il n’y a pas de délai idéal, il faut juste attendre que le poids se stabilise ! D’ailleurs en comparant les enfants nés après une grossesse commencée dans un délai supérieur à quatre ans après une chirurgie bariatrique, ceux issus d’une grossesse initiée moins de deux ans après avaient un sur-risque de prématurité (respectivement 11,8% contre 17,2%) et étaient plus à risque de retard de croissance intra-utérine (9,2% et 12,7%). Toutefois, il faut croire que la grande majorité des études sont juste observationnelles. Il est donc difficile de se prononcer sur le délai idéal, en raison de l’absence d’étude prospective. Par ailleurs, beaucoup de travaux ne prennent pas en compte les malformations fœtales, potentiellement liées aux carences nutritionnelles, et le type de chirurgie n’est pas toujours décrit

Recommandations en cas de grossesse après chirurgie bariatrique

La grossesse chez les femmes ayant subi une chirurgie bariatrique demande une grande attention depuis la phase préalable à la conception, jusqu’à la période d’allaitement. Particulièrement, un suivi régulier de la situation est souhaité, sans compter une supplémentation depuis la phase de préconception.

Un groupe d’experts internationaux, composé de chercheurs et de cliniciens a publié ses recommandations en rapport avec la gestion de la grossesse après une chirurgie bariatrique et il en ressort ce qui suit :

  • Il y a lieu d’attendre la stabilisation du poids corporel avant de prévoir une grossesse après une chirurgie bariatrique (environ 1 an après un bypass gastrique ou une gastrectomie longitudinale, 2 ans après la pose d’un anneau gastrique). La contraception orale est à éviter au profit du dispositif intra-utérin au cuivre (stérilet au cuivre), ou encore du système intra-utérin (stérilet hormonal).
  • Depuis la préconception jusqu’à l’allaitement, les experts recommandent de supprimer la consommation d’alcool et de caféine, de limiter la consommation de glucides à absorption rapide et de favoriser celle de protéines et des aliments ayant un index glycémique bas. La prise de repas plus petits et plus fréquents est également préconisée.
  • Un suivi trimestriel des concentrations sanguines en micronutriments est particulièrement conseillé
  • Le poids de l’intéressée devra être suivi régulièrement pendant toute la période de grossesse. Concernant la surveillance du diabète, le test de tolérance orale au glucose est à éviter et l’HbA1c est à doser tous les trimestres en cas d’antécédents diabétiques. Entre 24 et 28 semaines de grossesse, un enregistrement de la glycémie en continu sur une semaine, ou un profil glycémique en sept points est recommandé.
  • L’allaitement maternel est recommandé pour toute grossesse après une chirurgie bariatrique, accompagné d’un suivi du statut en micronutriments de la mère.
  • Enfin, il est préconisé un suivi trimestriel de la croissance du fœtus ainsi qu’une recherche des anomalies congénitales, une évaluation de la santé mentale de la mère, sans compter un suivi des éventuelles complications chirurgicales, par exemple par le gonflage et le dégonflage de l’anneau en cas de pose d’un anneau gastrique ajustable.
Categories:

Posted by dev1

L’obésité : Un problème de santé publique
Quel est l'impact de l'obésité sur la santé respiratoires?
Pourquoi l'obésité favorise l'hypertension artérielle ?
L’obésité infantile : tout savoir sur l'obésité de l'enfant
Pourquoi l'insuline fait prendre du poids ?
L’obésité facio tronculaire : syndrome de cushing
Quel probiotique pour obésité: favoriser la perte de poids grâce aux probiotique
Surpoids : Causes, conséquences et comment l’éviter
Cicatrisation estomac après sleeve
Perte de poids après sleeve 1 an après

Leave your comment

Please enter comment.
Please enter your name.
Please enter your email address.
Please enter a valid email address.