• Lundi - Samedi at 08:00 - 20:00

  • clinique.obesite.tunisie@gmail.com

  • 33 1 86 47 24 05

  • Whatsapp +216 94 382 300

Liposuccion réparatrice après une chirurgie bariatrique

Liposuccion réparatrice pour qui ?

La stabilité du poids est un critère primordial pour envisager une liposuccion, il sera nécessaire aussi d’avoir la peau élastique.
La chirurgie de liposuccion ne doit être pratiquée qu’à partir du moment où la graisse du patient ne répond pas au régime alimentaire et aux exercices physiques.

liposuccion après une sleeve

 

Liposuccion post chirurgie bariatrique : Pourquoi ?

Après une gastroplastie, un bypass gastrique ou une sleeve, il est conseillé, pendant l’amaigrissement, de pratiquer une activité sportive modérée au début, puis croissante avec la perte de poids, pour développer progressivement la masse musculaire et réduire le relâchement cutané sans compter qu’une bonne hydratation de la peau augmente sa tonicité de la peau.
Une partie de la peau se retend, mais souvent un relâchement cutané important persiste. Ce relâchement va dépendre de :

  • L’importance de l’amaigrissement
  • L’ancien effet yoyo de régimes multiples
  • La qualité intrinsèque de la peau

La liposuccion permet d’assurer le remodelage de l’ensemble de la silhouette, en retirant ces excès de graisse.

Les zones concernées sont plus ou moins nombreuses selon les patients, et de ce fait l’élasticité tissulaire varie d’un individu à l’autre. Ces zones sont le visage, le cou, les bras, la poitrine, l’abdomen, les fesses et les cuisses. Les interventions de chirurgie plastique comme la liposuccion réparatrice sont souvent nécessaires pour permettre au patient de récupérer la silhouette qu’il souhaite.

Lipoaspiration réparatrice : Quand ?

La liposuccion va réduire les dépôts graisseux localisés qui vont persister après un amaigrissement et qui peuvent être inesthétiques, ce qui entraine une gêne psychologique. Elle permet de réduire avant amaigrissement certains dépôts localisés qui ont des inconvénients mécaniques. Il s’agit d’une véritable intervention chirurgicale qui ne devrait être pratiquée que par des chirurgiens plasticiens. L’examen clinique, en plus de définir les zones à traiter, doit porter essentiellement sur la qualité de la peau dont la capacité de rétraction va conditionner le résultat sur le plan esthétique. Plus la peau est tonique et de bonne qualité, plus la graisse pourra être éliminée. À l’inverse, plus la peau sera molle, vergeturée et détendue, plus la quantité de graisse à aspirer sera restreinte, voire de contre-indiquer l’intervention. Par contre, la lipoaspiration n’améliore pas l’effet peau d’orange ou « cellulite ». Le chirurgien restera limité dans les volumes graisseux à aspirer, car les risques opératoires augmentent avec les quantités aspirées.

Liposuccion post chirurgie bariatrique : Consignes préopératoires

  • Il est important, voire obligatoire que le poids du patient soit stable avant d’envisager une liposuccion post bariatrique. En effet, la peau ayant perdu de son élasticité, il est possible de constater un relâchement du résultat en cas d’un nouvel amaigrissement.
  • Le patient doit atteint globalement son poids « idéal ». Le traitement donnera les meilleurs résultats lorsque la peau relâchée est peu chargée de graisse
  • L’arrêt du tabac depuis au moins 2 mois est nécessaire, pour éviter toute nécrose de la peau, dont le préjudice esthétique serait important.
  • Au niveau psychologique, le patient doit être stable et solide. Une évaluation a déjà été faite avant d’envisager une intervention de chirurgie bariatrique, et de ce fait, il n’est généralement pas nécessaire d’avoir recours à un nouvel avis avant la liposuccion réparatrice.

Liposuccion réparatrice : principe

La liposuccion est l’une des chirurgies esthétiques les plus pratiquées, car elle reste le meilleur moyen pour remodeler la silhouette après une chirurgie bariatrique.
La chirurgie de liposuccion est destinée pour toute personne qui souhaite aspirer la graisse résiduelle que ce soit femme ou homme, mais cette technique ne pourrait pas résoudre les problèmes d’obésité.
La liposuccion permet d’amincir des zones spécifiques (le ventre, les bras, les fesses, les poignets d’amour…) et qui cumulent un excès de graisse car chaque patient maigrit différemment, les zones de liposuccion sont donc des choix individuels.
La lipoaspiration se déroule entre 1 et 2 heures, au cours de laquelle le chirurgien insère une canule fine pour aspirer la graisse la plus résistante, à travers des incisions assez fines.
La chirurgie de lipoaspiration en Tunisie reste la meilleure option pour extraire la graisse persistante, mais elle reste limitée car elle ne fait pas disparaitre la peau relâchée après la chirurgie d’obésité.

Liposuccion Suivi post opératoire

Après la liposuccion post bariatrique le patient reste sous surveillance pendant quelques heures, pour éviter tout malaise postopératoire. Les zones aspirées semblent assez gonflées et les ecchymoses se disparaissent dans un mois mais ça reste variable d’un patient à un autre, il dépend aussi de la technique de soin postopératoire utilisée par le chirurgien.
La technique tumescente utilisée avec la technique de drainage ouvert consiste à ne pas utiliser des points de sutures pour fermer les incisions, ce qui réduit les ecchymoses après la lipoaspiration post bariatrique.
La liposuccion tumescente permet d’accélérer la disparition des ecchymoses, qui prennent 2 semaines pour se disparaitre complétement.
Le patient doit porter une gaine de contention pendant un mois après la lipoaspiration post bariatrique.

Liposuccion après chirurgie bariatrique : Les risques

  • L’anesthésie générale doit être évaluée par le chirurgien et l’anesthésiste.
  • Risque de saignement et d’infection, communs à toutes les interventions chirurgicales.
  • Risque de phlébite et d’embolie pulmonaire.
  • Risque cicatriciel (les patients fumeurs, diabétiques, prenant de la cortisone, ou ayant déjà eu des cicatrices disgracieuses ont davantage de risque de mal cicatriser).

Liposuccion réparatrice : Tarifs

Les honoraires du chirurgien, et de l’anesthésiste, le coût des visites pré et post intervention, les frais d’hospitalisation, en Tunisie sont regroupées en un lot unique à payer en une seule fois avant l’intervention. La liposuccion réparatrice effectuée après une chirurgie bariatrique en Tunisie est pratiquée au meilleur rapport qualité / prix et défiant toute concurrence.

A lire dans la même thématique:

Abdominoplastie après une chirurgie bariatrique

Lifting des bras après une chirurgie bariatrique

Categories:

Lifting des bras après une chirurgie bariatrique

Lifting bras post bariatrique : Définition

Une brachioplastie post bariatrique ou lifting des bras est pratiquée quand la face interne des bras comprend un excès de peau ou de graisse. La peau est flasque et distendue. Cette situation inesthétique peut entraîner une gêne et des complexes. Le lifting des bras est généralement dû à l’âge ou à une perte importante de poids. La brachioplastie va permettre de retirer à la fois les excédents de graisse et de peau. Cette opération est plus efficace qu’une simple lipoaspiration non suffisante pour remettre la peau sous tension. Une opération de chirurgie esthétique des bras s’effectue en plusieurs temps : retrait de l’excédent de peau, réduction des amas graisseux puis redrapage de la peau.

lifting bras

Lifting bras post bariatrique : Pourquoi ?

Les motivations des personnes souhaitant pratiquer une brachioplastie sont multiples mais les préoccupations d’ordre esthétique sont généralement majoritaires notamment quand les patients trouvent leurs bras trop gros ou trop fripés. Dans la plupart des cas, le patient est complexé quand il doit porter des vêtements à manches courtes. Les excès cutanés peuvent également constituer une gêne, notamment pour s’habiller ou pour pratiquer certaines activités sportives. Les amas graisseux et les plis peuvent occasionner des rougeurs et des irritations. Les bras ont une tendance naturelle à stocker les graisses. La peau se relâche et devient molle. Certains parlent même d’un effet chauve-souris. L’appréciation de l’esthétique est souvent subjective. L’important est de se sentir bien dans son. Une alimentation saine et équilibrée et une activité physique suffisante sont indispensables dans tous les cas.

Lifting des bras : pour qui ?

Après la chirurgie bariatrique, le patient perd un poids remarquable au bout de 2 ans, ce qui fait que la peau est distendue et relâchée sur certaines zones du corps.
Les bras témoignent la perte du poids après la chirurgie de l’obésité, à partir de la peau tombante sur leurs faces internes.
Les patients ex obèses font appel à la chirurgie réparatrice des bras connue sous le nom de « lifting des bras » ou «  brachioplastie », pour corriger les défauts de la face interne des bras en l’associant parfois à une liposuccion pour un meilleur résultat. Le lifting des bras consiste à enlever la surcharge de peau sur la face interne des bras, afin de les raffermir et de tonifier leur partie inférieure.

Brachioplastie post bariatrique : L’intervention proprement dite

Avant l’opération

  • Avant l’intervention lifting des bras en Tunisie le patient doit réaliser un bilan préopératoire pour éliminer les risques liés à l’anesthésie.
  • 48 heures avant le lifting des bras, le patient doit passer une consultation auprès de son médecin anesthésiste.
  • Il est interdit de prendre des médicaments contenant l’aspirine 10 jours avant l’intervention.
  • Pour une meilleure cicatrisation, il est recommandé d’arrêter de fumer un mois avant et un mois après la chirurgie du lifting des bras.
  • Le patient doit rester à jeun 6 heures avant l’opération lifting des bras en Tunisie.

Lifting des bras post bariatrique : principe

La partie inférieure des bras est assez fragile, surtout après la chirurgie d’obésité qui engendre un surplus cutané. La partie inférieure des bras devient de plus en plus relâchée ce qui nécessite la brachioplastie, surtout chez les femmes.
A l’âge adulte, la peau va avoir tendance à se friper, ce phénomène s’accentue après une perte importante du poids suite à la chirurgie bariatrique (sleeve, anneau, bypass).
La brachioplastie se passe sous anesthésie générale ou locale intensive et dure environ 2 heures.
L’intervention lifting des bras est réalisée selon plusieurs types d’anesthésie :
Une anesthésie locale approfondie au cours de laquelle le patient est réveillé mais insensible ou bien une anesthésie générale sous laquelle le patient est complétement endormi.

Le lifting des bras post bariatrique est réalisé en 2 étapes :

  • Après incision et décollement de la peau, le chirurgien aspire la graisse résiduelle au niveau des bras.
  • L’ablation de la peau relâchée se fait par retrait de l’excès cutané ou la zone excédentaire abimée.
  • Les cicatrices sont placées verticalement le long de la face intérieure du bras, ou encore sous les aisselles.

Après l’opération

L’apparition des œdèmes et des ecchymoses est assez fréquente après la chirurgie réparatrice des bras. Les douleurs postopératoires sont supportables et pourraient être atténuées par les antalgiques prescrits par votre chirurgien.
Les pansements pourraient être retirés dans un délai de 6 semaines.
Il est recommandé de ne pas exposer les zones opérées au soleil, pendant 3 mois au minimum après l’intervention.
Après le traitement, le patient doit portez une gaine élastique pour bras durant trois à six semaines.
Les résultats définitifs seront visibles après un an de l’intervention lifting des bras en Tunisie.

Lifting bras post bariatrique : Les cicatrices

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe des cicatrices définitives. La cicatrice d’un lifting des bras classique est en forme de « T », avec :

  • Une branche horizontale, au niveau de l’aisselle.
  • Une branche verticale, située à la face interne de chaque bras, depuis l’aisselle jusqu’au coude.
  • Les cicatrices sont définitives et indélébiles.
  • Ces cicatrices doivent obligatoirement être protégées du soleil pendant au moins 6 mois pour éviter le risque de pigmentation définitive.
  • Elles peuvent être rouges et visibles pendant plusieurs mois.
  • Leur aspect définitif (largeur, épaisseur, couleur) est imprévisible et ne doit pas être jugé avant 6 à 12 mois.

Brachioplastie post bariatrique : Les résultats

Dans la plupart des cas, la brachioplastie procure une grande satisfaction aux personnes qui l’ont faite. La vitesse de cicatrisation est variable d’un patient à l’autre, ainsi que l’aspect durable des cicatrices. Dans certains cas, des imperfections peuvent exister sans pour autant remette en cause les bénéfices de l’intervention. Pour un lifting des bras, l’important est de s’adresser à un chirurgien esthétique reconnu et confirmé, présentant toutes les garanties de sérieux. Celui-ci va fournir une information objective avant l’intervention en laissant la liberté de choix. Des consultations préalables sont là pour poser toutes les questions et il sera ainsi possible d’évaluer avec réalisme les bénéfices escomptés de l’intervention.

Lifting des bras post bariatrique : Risques

Les risques associés aux procédures de remodelage corporel et principalement suite à un lifting bras sont les mêmes que ceux qui résultent de toute autre chirurgie majeure. Les complications les plus fréquentes sont liées à la cicatrisation des plaies, y compris son infection.
Les patients ayant subi une grande perte de poids ont souvent d’autres facteurs médicaux, liées à leur obésité précédente, comme l’apnée du sommeil, l’hypertension et le diabète peuvent augmenter les risques d’un lifting des bras. Les suites opératoires nécessitent un suivi régulier.
Assez souvent dans les suites opératoires il existe une lymphorrhée à savoir l’accumulation de lymphe derrière la peau, une fatigue importante, des soins infirmiers pendant plusieurs semaines.
Toutes ces informations sont importantes et permettent de prendre la décision de se faire opérer ou pas.
Le risque de phlébite et d’embolie pulmonaire nécessite une prévention qui doit être suivie scrupuleusement. La prescription d’héparine de bas poids moléculaire par piqûre quotidienne, le port de bas de contention avant même l’intervention chirurgicale, et le lever précoce en post-opératoire sont obligatoires.

Lifting post bariatrique : Prix

Le tarif d’un lifting brachial post bariatrique est de 1700 euro et comporte les frais de l’intervention à savoir les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste ainsi que les frais de la clinique ainsi qu’un hébergement dans un hôtel 5* pour la convalescence.

A lire dans la même thématique:

Liposuccion après une chirurgie bariatrique

Abdominoplastie après une chirurgie bariatrique

 

Categories:

Abdominoplastie après la chirurgie bariatrique

Avec plus de 40 000 opérations réalisées chaque année, la chirurgie bariatrique est en plein essor. Il en résulte souvent un excès de peau qui peut être retiré lors d’une nouvelle opération, dite de chirurgie réparatrice.
Suite à une chirurgie bariatrique (bypass, sleeve, anneau gastrique) le patient perd une dizaine de kilos en quelques mois. Le patient ex obèse peut se retrouver avec un excès de peau relâchée localisée sur le bas de l’abdomen et qui peut tomber par-dessus le pubis. Le cumul de la peau relâchée est visible aussi au niveau des cuisses, les bras et les seins. Plusieurs interventions de la chirurgie réparatrice sont en mesure de corriger ce relâchement de la peau, tel que L’abdominoplastie, qui consiste à retirer l’excès de la peau au niveau du ventre.

abdominoplastie

L’abdominoplastie est une intervention de chirurgie plastique, réparatrice et esthétique qui concerne les patients souffrant de séquelles liées à un amaigrissement massif et trop rapide, notamment après une chirurgie bariatrique. Cette intervention post-bariatrique porte les noms de dermolipectomie abdominale, plastie abdominale ou lifting du ventre.

Abdominoplastie réparatrice : Principe ?

La masse graisseuse une fois perdue, les patients se retrouvent avec un excès de peau qui se situe au niveau de l’abdomen et peut former ce qu’on appelle un abdomen en besace. Autrement dit, la peau va tomber par-dessus le pubis. Cela peut aussi s’observer au niveau des bras, des cuisses ou des seins. Pour y remédier, il est possible de pratiquer plusieurs opérations de chirurgie réparatrice dont la plus commune est l’abdominoplastie, qui consiste à retirer l’excès de peau au niveau du ventre.

Abdominoplastie réparatrice : pour qui ?

La chirurgie bariatrique, ou chirurgie de l’obésité, concerne les patients en situation d’obésité morbide, à savoir ayant un IMC à 40. Il est important de préciser que l’IMC n’est pas une donnée absolue et que d’autres données doivent être évaluées avant d’avoir recours à une chirurgie de l’obésité. Un diagnostic est toujours individuel, les antécédents médicaux, l’âge et la répartition musculaire et graisseuse sont autant de données qui doivent être prises en compte.
Cette chirurgie est réalisée par des chirurgiens digestifs, des chirurgiens viscèralistes et consiste à faire baisser le poids des patients obèses en restreignant l’absorption calorique journalière par la réduction de la capacité gastrique comme la mise en place d’un anneau gastrique, ballon intra- gastrique, sleeve gastrectomie.
Une autre technique mixte consiste à associer à la restriction gastrique, un système de dérivation dans le tube digestif de façon à réduire l’absorption des éléments par l’intestin : by pass gastrique ou mini by pass gastrique.

Abdominoplastie réparatrice : Quand l’envisager ?

C’est une question très importante en matière de chirurgie réparatrice de l’obésité. Il est essentiel de pratiquer une abdominoplastie réparatrice au bon moment. C’est la raison pour laquelle le chirurgien plasticien doit faire partie d’une équipe pluridisciplinaire qui prend en charge le patient dans le cadre de son parcours de soins vers le bypass, la gastroplastie ou la sleeve gastrectomie.
Généralement le patient va décider d’aller consulter le chirurgien plasticien alors que sa perte de poids n’est pas totalement consolidée. Le chirurgien plasticien n’étant pas un spécialiste de la chirurgie de l’obésité peut alors opérer un patient alors que la perte de poids n’est pas totale.
Sachez donc que la chirurgie réparatrice permet d’obtenir de bons résultats à condition d’être effectuée au bon moment, à savoir quand le patient a un poids stable et qu’il a perdu tous ses kilos. En général, il faut avoir réussi à stabiliser son poids durant au moins quatre mois.
Il peut parfois arriver qu’une équipe médicale décide d’autoriser une abdominoplastie alors que le patient n’a pas totalement atteint sa perte de poids maximale soit à cause d’une souffrance morale.

Principe et déroulement de la chirurgie réparatrice du ventre

Suite à une perte de poids importante qui serait de l’ordre de plusieurs dizaines de kilogrammes en quelques mois, que ce soit à cause d’un amaigrissement naturel ou d’un amaigrissement résultant d’une chirurgie bariatrique, le patient ex obèse peut présenter des excès de peau importants mais aussi des amas graisseux résiduels et localisés réticents à l’amaigrissement.
La plastie abdominale a pour objectif de réparer les séquelles conséquentes d’un amaigrissement massif, en faisant retrouver à l’ex obèse une silhouette « normale ».
Des gestes chirurgicaux ciblés vont supprimer les excès graisseux résiduels par une liposuccion ou lipoaspiration, et vont retirer les excès de peau distendue de façon à redraper la peau saine du ventre, comme un « lifting du ventre ». L’ancien obèse peut souffrir d’une distension des muscles abdominaux (diastasis des muscles grands droits). L’abdominoplastie va permettre de resserrer les muscles grands droits et de faire retrouver à l’ancien obèse un confort musculaire sur toute la paroi abdominale.
L’intervention de chirurgie esthétique qui accompagne une chirurgie bariatrique, à savoir une abdominoplastie réparatrice va se dérouler selon les 4 étapes suivantes :

  • La première : la liposuccion de l’abdomen et des flancs essentielle si l’on veut à la fois réduire l’épaisseur de la paroi abdominale mais également pour obtenir un bon résultat dans la seconde étape.
  • La seconde : soulever la peau afin de pouvoir travailler en dessous.
  • La troisième : resserrer les muscles abdominaux. Mais cette étape n’est pas toujours pratiquée. Elle est pourtant essentielle si l’on veut obtenir un ventre plat pour une longue durée.
  • La quatrième : Le retrait de l’excès de peau. Pour cela, il y a plusieurs techniques qui ne donneront pas toujours le même résultat. Demandez donc conseil à votre chirurgien sur la méthode pratiquée.

Le séjour à la clinique est entre 1 à 5 jours, selon la complication de la chirurgie réparatrice.

Abdominoplastie : suivi postopératoire

Les douleurs postopératoires seront atténuées après la prise des antalgiques prescrits par votre chirurgien, ainsi qu’une piqure sous cutanée pour prévenir tout risque de phlébite.
Suite à votre abdominoplastie Tunisie,  la durée de convalescence est de 2 semaines si aucune complication n’est survenue, le patient doit arrêter son activité professionnelle pendant un mois pour un meilleur rétablissement. Il est nécessaire de mettre une contention pour maintenir le ventre après l’abdominoplastie.

Abdominoplastie après chirurgie bariatrique : Les risques

L’abdominoplastie est une intervention de chirurgie esthétique qui peut faire suite à une chirurgie de l’obésité et qui peut être lourde notamment si l’excès de poids n’a pas été suffisamment corrigé. Cette opération doit impliquer le recours à une équipe spécialisée et habilitée à ce type d’intervention. Les gestes chirurgicaux chez les anciens obèses sont assez proches des gestes effectués pour les autres cas, mais avec quelques différences. Effectivement, il peut arriver que la peau de l’ex obèse ait perdu toutes ses capacités élastiques, avec en conséquence un risque de nouvelle distension cutanée après l’intervention et donc un taux plus élevé de retouche avec une reprise au bloc opératoire.
La quantité de peau excisée peut être aussi très importante, avec des espaces de décollement qui sont quelquefois très étendus, la procédure de remise en tension peut être délicate à réaliser. De plus, les suites opératoires sont davantage majorées avec notamment des risques d’hématomes. En effet, chez les personnes ayant été obèses auparavant, il y a davantage de risques de problèmes trombo-emboliques comme la phlébite, ou l’embolie pulmonaire.
Ainsi, la stratégie thérapeutique doit être définie selon chaque cas bien précis. Parfois, il sera nécessaire d’envisager plusieurs interventions sur plusieurs mois. Dans tous les cas, un lifting du ventre ne peut être envisagé qu’après un amaigrissement complètement achevé et un poids stabilisé. Le résultat d’une abdominoplastie n’est pérenne que si l’ancien obèse maintient un poids stable.

A lire dans la même thématique:

Liposuccion après une chirurgie bariatrique

Lifting des bras après une chirurgie bariatrique

Categories: